Présentation d’artistes

Biographies de divers artistes, festivals, structures culturelles

Extraits

” Yamandu a créé son propre style en jouant avec son instrument de prédilection, la guitare à 7 cordes.  Attentif à chacune de ses notes, doté d’une technicité incroyable et il fait sonner les cordes avec une facilité aussi apparente que déconcertante. Ses compositions varient aux tempos des divers rythmes brésiliens, comme le zambas ou le chamamés, teintées de musique contemporaine. Seul sur scène, l’intimité avec son instrument est palpable, les arrangements sont magnifiques et l’émotion garantie. ”

” Le quartet de jazz manouche « Minor Swing » interprète ses propres créations ainsi que les standards  du maître du style « jazz manouche », Django Reinhart.  Jean Lardanchet au violon, Sylvain Pourrat à la contrebasse,  les deux guitaristes Laurent Vincenza  et Jean-Christian Choitel, tous passionnés de jazz manouche forment cet ensemble. Ils ont pour influences principales Django Reinhart et Stéphane Grapelli. Mais Minor Swing se bat également pour exprimer sa propre identité rythmique et mélodique par l’intermédiaire de ses créations originales. ”

 

 

 

 Brochures informatives Région Auvergne Rhône-Alpes

 « Jean Moulin »

Il marche en respirant l’air du premier jour de l’été 1943, remontant la rue qui portera son nom quelques années plus tard. Le rendez-vous a été changé au dernier moment et Jean Moulin se dirige vers la maison du docteur Dugoujon, où doit se dérouler une réunion visant à désigner le successeur du Général Delestraint à la tête de l’Armée Secrète. Mais le groupe a été trahi, Jean Moulin ne goutera jamais à la victoire des alliés, à la libération de la France, à l’espoir d’une Europe sans guerre. Il ne sait pas qu’il deviendra sur toute la planète un symbole de la Résistance et de la liberté.

 

« Géographie de Caluire-et-Cuire »

 Caluire-et-Cuire possède le charme discret des villes qui ont su préserver leur patrimoine tout en vivant avec leur temps. Elle garde précieusement l’héritage des communes à l’Histoire et à la Géographie forte. Des pentes de Cuire aux prémices des Monts d’Or, des quais de Rhône à la Voie Verte, du centre-ville à ses huit quartiers, le territoire diffère de Caluire diffère infiniment. Une promenade dans la ville racontera aux passants le travail des mariniers sur les berges de Saône, les vignes d’antan toujours cultivées sur le plateau, les grands champs reflets du passé agricole, les maisons anciennes dans chaque coin de la commune… Ils pourront marcher entre les ruelles historiques et les jardins partagés, contempler la vue depuis les hauteurs, découvrir le patrimoine et l’architecture de Caluire-et-Cuire.

La cité est caractérisée par la singularité de ses quartiers et de son territoire, autant d’identités, d’habitations, d’îlots de verdure, de dénivelés, de monuments historiques… Les bois offrent un espace naturel remarquable, peuplée par une biodiversité riche et une végétation luxuriante. Les rives de Saône et celles du Rhône ont été réaménagées, gardant leurs identités sauvages et naturels tout en offrant aux promeneurs et aux sportifs de nouveaux espaces d’activité. Certains quartiers donnent encore l’impression d’être dans un village, tout en étant à quelques minutes du centre-ville.

Caluire-et-Cuire a l’art de faire exister les complexités géographiques et les différences, sur un territoire doté de paysages où se ressourcer, d’un patrimoine exceptionnel, de projets d’aménagement futurs.